Où vont les € qui sont échangés?

Mais où vont les € qui sont échangés? 
Ils sont réinvestis; mais dans dans quelles banques et quel genre de placements? et à quel taux d’intérêt? Qui décide de ces placements? et que deviennent les bénéfices des placements?

Comme vous le savez, les monnaies locales complémentaires s’inscrivent dans le cadre de la loi de l’Économie Sociale et Solidaire du 31 juillet 2014 (article L 311-5 et 6).
Les euros échangés contre des unités de monnaies locales sont déposés sur un fond de garantie auprès d’une banque. Cette garantie, imposée par la loi, entraîne un dédoublement monétaire.  D’un côté les unités de MLC qui circulent dans le réseau et de l’autre les euros gagés.
Ces euros sont placés de façon à ce qu’ils participent au soutien de projets locaux et responsables. Pour cela les associations qui gèrent les différentes MLCs se rapprochent de partenaires bancaires éthiques qui permettent de flécher les fonds placés sur des projets cohérents avec les valeurs des MLCs.
Au cairn, le fond de garantie est au crédit coopératif, sur un livret association.
C’était le fléchage le plus efficace trouvé pour que l’argent soit utilisé sur des projets ayant des objectifs communs avec le Cairn. Nous réfléchissons à l’avenir à placer un partie du fond sur des livrets « locaux » comme le propose la Nef par exemple.
Pour ce qui est des intérêts, l’association a décidé qu’ils alimenteraient un fond de soutien à des projets de notre réseau qui vont dans le sens des valeurs du Cairn. L’idée serait que les adhérents du Cairn votent chaque année pour des projets qu’ils veulent soutenir. Sachant que les montants sont très faibles, le livret association ne rapporte pas grand chose (ce n’est pas le but !).